Salut lecteur,

Tu as trouvé ce titre complètement saugrenu, farfelu et aberrant (oui, j’adore utiliser un dictionnaire des synonymes pour avoir la sensation d’être plus cultivée, intéressante et savante) ?

Tu es donc normal.

Aujourd’hui, je vais passer un petit coup de gueule (oui, je suis colère) à propos d’un marketing mensonger et culpabilisant assez répandu qui me laisse dans le même état qu’après une soirée raclette trop arrosée.

marketing authentique

Suis-moi si tu veux en savoir plus !

On nous prend pour des jambons !

« Ma stratégie pour vous faire atteindre 100 KE de CA »

« Comment mon blog a généré 5000 euros en seulement 1 mois d’existence »

« Comment je vis confortablement de mon business en travaillant seulement 2 heures par jour »

WTF. Lorsque je lis ce genre de titres aguicheurs via mon outil de veille ou sur facebook, je me sens aussi énervée que lorsque j’entends « Il est où le bonheur » de Christophe Maé (quand est-ce que quelqu’un se dévoue pour les emmener très loin , lui et son harmonica ?)

Vraiment, je ne vois vraiment aucune différence entre ce genre d’article et celui-ci:

Oh really ! Mais c’est génial, à la fin de l’année, je saurai parler mandarin, espagnol et ouzbek. La vie est si simple et magique !

Tu passes une nuit agitée, t’auras une sale tête au révéil, c’est comme ça, le filtre Snapchat n’existe pas encore dans la vraie vie.

 

Ma préférée . L’auteur de l’article – encore plus barré que moi – a du se dire: « tiens tiens si on illustrait ce titre sournois par une photo d’Enrico Iglésias torse nu avec sa soeur en débardeur. allez hop, vendu ! En ligne ! »

Si ces articles m’agacent c’est parce qu’ils reviennent, selon moi, à vraiment prendre les entrepreneurs pour des c…  Entreprendre et accompagner des entrepreneurs à la réussite de leur projet étant ma passion numéro 1, je ne comprends pas comment ce genre d’article peut avoir du succès.

Entreprendre, c’est méga facile !

Patience et persévérance

Un argument qui revient sans cesse est la notion de rapidité: « en deux mois », « en un mois ». Pour nous inciter à cliquer, on nous vend un succès réalisé en un temps record.

Ca peut exister mais franchement « Rome ne s’est pas faite en jour « et un créer une entreprise et mener à bien un projet, ça demande de l’énergie comme du temps.

Temps pour comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas dans notre projet et l’affiner en fonction.

Temps pour apprendre. Entreprendre nécessite d’apprendre sans cesse et donc de monter en compétences ,notamment en raison des nouvelles demandes de ses clients.

Temps de communiquer, de se rendre visible, de montrer qu’on existe.

Temps d’installer une relation de confiance envers ses prospects et clients …

Entreprendre, c’est donc comme aller à la poste un samedi matin pour un recommandé. Tu sais qu’il te faudra de la patience mais que tu y arriveras à la fin !

entreprendre

Entreprendre, c’est faire de l’oseille !

L’argent c’est bien

Et enfin et surtout, à lire ces articles, on a la sensation que leurs auteurs n’ont qu’un seul objectif: gagner de l’argent. Alors, bien sûr, entreprendre, c’est aussi pour gagner de l’argent, en profiter et vivre la vie qu’on aspire de vivre. Mais l’argent ne peut pas être le but n°1 du lancement d’un projet. Ca n’aurait pas de sens et trouver du sens en ce qu’on fait, ça donne envie de se lever chaque matin et ça pousse à surpasser les difficultés et obstacles qu’on rencontrera.

La passion, c’est mieux !

Lorsque j’ai réalisé l’exercice du portrait de mon client idéal (voici l’article à ce sujet  si tu l’as raté), la caractéristique n’°1 qui est ressortie et qu’il soit passionné. Je n’envisage pas de travailler avec quelqu’un qui ne soit pas passionné par ce qu’il fait. C’est, à mon sens, le moteur principal pour la réussite de n’importe quel projet.

Alors, cher entrepreneur, ne culpabilise pas en lisant ces articles de succès rapides qui n’existent sûrement pas et, en coup de mou, rappelle-toi que:

Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais.

(Xavier Dolan)

Comments (6)

  1. Je nous ai trouvé u autre point commune Marie : la musique de Christophe Maé !!!!

    1. Alors là tu me fais encore plus plaisir qu’avec ta vidéo sur le taux vibratoire 🙂

    2. Yeah !

  2. Bonjour Marie et merci pour cet article! Je ne peux que te rejoindre sur la notion de temps, je dirais même que la patience et la capacité à persister dans la durée sont deux des choses qui font la différence entre un entrepreneur qui réussit et ceux qui ne réussissent pas. Moi même je construits depuis 3 ans mon  » job idéal  » et se remettre en question, apprendre de nouvelles compétences , se faire connaître, prend du temps mais c’est tellement bien à la fin 🙂

    1. Quel plaisir de lire ce genre de commentaire Aurore. Je sens ta passion d’ici 🙂

  3. Super article et super esprit ! Et plein d’humour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *