Pour un site efficace, identifiez votre client idéal

 Un petit bout de temps que je n’avais pas pris le temps d’écrire. Des centaines de mails – oui oui – pour me demander : « mais Marie, enfin, où étiez-vous ?! Comment avez-vous osé nous laisser de la sorte?! »

Pas de panique, telle Joséphine ange gardien, je m’étais éclipsée mais suis de retour.

Aujourd’hui, je souhaite, cher lecteur, de parler d’un sujet qui me tient à cœur (auras-tu noté la rime ? ) : le client cible ou client idéal.

client cible

 

Qui est votre client idéal ?

 

Lorsque je travaille avec un entrepreneur, c’est la première question que je pose dans mon questionnaire préliminaire – oui je raconte beaucoup de blagues mais je suis très structurée dans mon travail, passé de juriste oblige.

Et là, si je me retrouve avec une réponse approximative, insuffisante voire inexistante, je colle un zéro à mon client et le met directement au coin. Il ne revient donc jamais vers moi. On rompt notre engagement et je mets la clef sous la porte.

Non, dans mon accompagnement , je lui propose justement de travailler à définir ce point stratégique avant de réfléchir et commencer la réalisation technique du site.

Tout simplement parce que de la définition du client idéal va découler tout le contenu du site: textes, images, graphisme …

stratégie digitale

Cette étape est donc , à mon sens, indispensable pour créer un site efficace et l’avantage c’est qu’elle va  servir également à mieux communiquer sur les réseaux sociaux, élaborer vos objets publicitaires et mieux concevoir et affiner vos offres.

Pourquoi trouver son client idéal

Donner du sens à son job

Parce que lorsqu’on est indépendant, on a choisi de mettre fin à la routine de 9h- 17h, aux discussions interminables à la machine à café à propos des premiers pas du dernier de Brigitte (son dernier a 4 ans et demi mais on ne juge pas) et au patron qui vient nous les briser jusqu’aux toilettes (« Marie, où avez-vous donc rangé l’agrafeuse? »).

Bref, maintenant, on a le droit de travailler avec des gens qu’on apprécie, qui nous apprécient, avec qui l’on aime travailler et pour qui on a envie de donner le meilleur. On a le droit de choisir. C’est un luxe auquel on a désormais le droit. C’est chouette hein 🙂

Ca donne un véritable sens à notre business. On se sent carrément plus aligné lorsqu’on travaille avec des gens qu’on choisit.

Un exercice indispensable

Plein de gens ont des idées bien préconçues de leur vie idéale, de leur homme/femme idéal(e). Ca ne les choque pas d’avoir des critères hyper précis quant à leur recherche du grand amour sur un site de rencontres mais identifier un client idéal … hein ? Qu’est-ce qu’elle dit la dame ?

Du coup, pour parler au plus grand nombre, définir son client cible, c’est un peu comme remplir le profil Meetic ou Adopte un mec pour les plus branchés d’entre vous sauf qu’à la fin, t’auras pas besoin de faire semblant de recevoir un appel d’une copine pour te sortir de ce plan foireux.

* Note cher lecteur, que plan foireux ou pas, je serais capable de rentrer chez moi si mon chat avait visiblement mal digéré de la nourriture indienne.

Toucher le coeur de ton client idéal (et l’épouser)

Cibler, ça fait souvent peur.

Je suis moi-même passée par là: avoir peur de me limiter et devoir choisir. J’étais même assez catégorique puisque je lisais beaucoup Gide et je pensais , tout comme lui, que « Choisir, c’est renoncer ».

C’est d’ailleurs une phrase qui a été à l’origine d’une rupture avec un ex . Nous étions à la fromagerie, il fallait choisir entre de la tome et du gouda et il a choisi comme ça, sans avoir réfléchi et sans aucune concertation préalable. Je suis donc partie et ne l’ai jamais revu.

Trêve de plaisanterie, bien souvent, on se dit que cibler, c’est se fermer des portes.

C’est une croyance erronée . Dans le travail comme dans la vie, je ne t’apprends rien:

Vouloir plaire à tout le monde, c’est finalement ne plaire à personne.

Au contraire, lorsqu’on cible un profil type, lorsqu’on lui parle avec coeur et envie, on a beaucoup plus de chance de lui parler vraiment, de le toucher, bref, de lui donner envie de travailler avec vous.

 

Comment trouver son client cible

 Et là, tu te dis, elle est bien gentille la fée machin là mais comment je le cible mon client idéal moi ?

Respire, je suis là pour t’aider, tu le sais bien.

La technique du thé au coin du feu

Identifier son client idéal, ça ne prend pas 5 minutes.

Définir et choisir avec qui et pour qui l’on veut travailler, ça doit venir du coeur. Je préconise donc de prendre une bonne journée, seul, sans distraction en se connectant à Soi pour faire ce travail. Plus ça viendra du coeur, plus ça fera sens et ça coulera.

Un week-end dans un chalet à la montagne peut donc être une bonne idée mais attention à ne pas se laisser attirer par le vin chaud, la raclette ou le moniteur de ski.

La technique du portrait robot

Un thé chaud au coin du feu, un chalet totalement isolé en montagne, aucune connexion internet. Toutes les conditions sont réunies pour être détendu mais aussi pour flipper. Ba oui, ce contexte rappelle quand même certains films où une jeune femme à poitrine généreuse et à la voix de Dora l’exploratrice finira par se faire tuer.

Cet aparté positif et rassurant est parfait pour introduire la technique du portrait robot.

 

trouver client cible

 

Ton client idéal:

  • qu’aime t-il ?
  • que fait-il ?
  • quelle est sa tranche d’âge ?
  • quels sont ses traits de personnalité ?
  • quelles sont ses valeurs ?
  • en quoi tu peux l’aider ? ….

Dresse en un portrait le plus complet possible.

 

En résumé:

Pour qu’un site soit efficace, il doit parler à un client idéal. Ce dernier doit ressortir du site et se dire:

Whaou mais c’est exactement ce qu’il me faut !

 

En bonus, la portrait robot de l’employeur idéal de Pénélope Fillon:

Comments (3)

  1. Merci Marie pour ces clefs utiles! Je réserve illico un w_e à la montagne!

    1. pas de raclette hein ! 😉

  2. Bonjour Marie! Je decouvre ton blog et j’adore aussi bien les sujets abordés que le style d’écriture 🙂 Je reviendrais sans doute. Je suis complètement d’accord avec la notion de client idéal et je te remercies vraiment pour cet article. Connaître sa cible est à la base de toute action de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *